WADE YOUNG REMPORTE LA PREMIERE EDITION DE L’EXTRÊME PEYRATOISE !

Sur les traces de la GLC

Ce weekend se déroulait l’Extrême Peyratoise, résurrection inédite de la Gilles Lalay Classic arrêtée en 2001.

Retour donc à Peyrat-le-Château – lieu mythique pour tout enduriste « old school » – devenu depuis légendaire. Dans les paddocks on entend les anecdotes de ceux qui l’ont vécu, on spécule sur la mouture de cette nouvelle édition…

Les courses d’enduro extrême sont de retour au premier plan de la scène enduro mondiale et quand les bruits de l’arrivée d’une nouvelle épreuve reprenant les grandes lignes de la Gilles Lalay Classic – avec une arrivée au Corbeau Mort – sont devenus réalité, Sherco se devait d’en être !

On va vous le dire sans tarder : nous n’avons pas été déçu !

 

Le déroulé

6h du matin : départ de nos pilotes Wade Young et Mario Roman sur la spéciale de sélection, tous deux sur la 300 FE Factory. Ambiance glaciale, sol gelé, de nuit, la mise en route est réussie, on est dans l’esprit hard enduro. A l’issue de 2 passages sur la spéciale , Wade se classe 5e et Mario 7e. On note déjà la présence d’une foule importante dès 9h sur le 2e passage de la spéciale, la nouvelle formule semble avoir pris.

Le départ de l’Extrême est donné à 15h, avec un pilote toutes les 15s. Wade part avec 1min de retard et Mario, 1min30s. Au premier point spectacle, Wade arrive en 3e position, suivi par Mario 4e. La montée « impossible » est remplie par une foule compacte de spectateurs, c’est une réussite. Au premier ravitaillement Mario est deuxième, suivi de plus loin par Wade, ralenti par une pédale de frein endommagée. Le temps de redresser la pièce, et c’est reparti. Julien Gauthier a pris de l’avance en début de course, mais Wade est dans un « bon jour » et sur un type de tracé et de difficulté qu’il adore. Il remonte et passe en tête, suivi par Mario qui s’accroche à environ 2min jusqu’à la tombée de la nuit.

Wade continue ensuite sur son rythme jusqu’à l’arrivée au fameux Corbeau Mort à 21h02. Quatorze minutes plus tard, Mario arrive second.

 

Deuxième victoire consécutive pour Sherco

L’Extrême Peyratoise n’est certes pas la GLC, mais c’est le chapitre numéro 2 proposé par un moto-club motivé, plein d’histoire, où des jeunes ont voulu faire revivre leur « course légendaire », accompagnés dans cette aventure par l’ancienne génération. Bravo à vous pour cette ambition et cette première réussite ! Sherco accroche le Corbeau Mort à son palmarès et signe sa deuxième victoire consécutive 2020 en Extrême !

Nous nous imposons ainsi pour la première fois en terre Limousine*, mais nous étions trop jeunes en 2001, notre gamme enduro n’existait pas encore !

 

* à l‘Extrême Peyratoise. L’Enduo 2018 a été remporté par Mario Roman en 2018.

SHERCO ET MOTUL SIGNENT UN PARTENARIAT GLOBAL

SHERCO ET MOTUL SIGNENT UN PARTENARIAT GLOBAL

 

Sherco, constructeur moto qui connait la plus forte croissance du marché dans le tout-terrain est fier de vous annoncer son nouveau partenariat avec Motul, leader mondial du marché des lubrifiants pour deux-roues.

Il s’agit d’un partenariat 360 degrés exceptionnel qui associe Motul et Sherco pour la compétition, le first fill, le service fill et les produits pour l’industrie.

 

Thomas Teissier, Directeur Général Sherco :
“Nous connaissions très bien Motul à travers notre participation au Dakar et il était clair que notre philosophie, nos valeurs fondamentales et notre approche étaient très similaires, ils sont donc pour nous le partenaire idéal à plus grande échelle. La qualité des produits Motul, l’innovation et le développement piloté par la compétition l’ont prouvé d’eux-même depuis plus 160 ans maintenant, et pour une relativement jeune entreprise comme Sherco, cette expérience et cette sagesse sont inestimables.”

 

Thierry Quilan, Président du Conseil d’Administration Motul :

“Nous sommes ravis d’annoncer ce nouveau partenariat avec une marque aussi jeune et florissante que Sherco. Ces valeurs de management familial, d’innovation et de performances sont similaires à celles que nous avons chez Motul, et bien sûr nous partageons aussi une vraie passion pour la course. Nous n’avons aucun doute sur le fait que ce partenariat produira rapidement des résultats sur le terrain et dans nos réseaux de distribution.”

 

Sherco connait un développement sans précédent dans l’industrie de la moto tout-terrain. Le succès de ses 39 modèles de motos d’enduro, de cross-country, de trial et de 50cc vendus dans plus de 66 pays et les courses et les championnats remportés partout dans le monde face aux plus grandes marques sont les clés de cette réussite. Sherco propose aussi aujourd’hui les motos de série les mieux équipées du marché. Depuis 1998 et la première moto de trial, Sherco n’a cessé de s’entourer des meilleurs partenaires pour innover et gagner en performance. C’est dans cette logique que Sherco est heureux de compter aujourd’hui Motul parmi ses partenaires, pour aller encore plus loin.

Motul est une entreprise française de rang mondial connue depuis 165 ans pour la qualité de ses produits, sa capacité d’innovation et son engagement dans la compétition. Motul est également reconnue comme le spécialiste des lubrifiants synthétiques, avec depuis 1971 le premier lubrifiant 100% synthétique pour moteur automobile. Au fil du temps, Motul a acquis une grande expérience comme fournisseur officiel pour de nombreux teams et constructeurs dans le domaine des sports mécaniques. Motul supporte aujourd’hui des teams dans des compétitions internationales telle que le Dakar, les 24 Heures du Mans, le Championnat du Monde FIA, le Moto GP, le Superbike, le MXGP, le Championnat du Monde d’Endurance, le Tourist Trophy de l’Ile de Man, le Championnat du Monde de Rallycross FIA et bien d’autres.

Motul et Sherco concrétisent aujourd’hui une union amorcée il y a 6 ans, sur le rallye du Dakar. Ces premiers pas ensemble ont amené les deux structures à penser plus loin, bien au delà des frontières du Rallye-Raid.

 

 

Partenariat pour la Compétition

Développé spécifiquement pour la compétition Motul fournira à Sherco son best-seller 300V Factory Line, mais aussi toute la gamme des produits Powersport et MC Care. Ce partenariat s’étend sur l’ensemble des compétitions nationales et internationales où sont engagés les pilotes usine Sherco comme le Dakar, l’Enduro GP, les courses internationales d’Enduro Extrême, le Trial GP, le XTrial et bien d’autres.

 

Partenariat First Fill

Les nouvelles motos produites par Sherco seront distribuées avec des fluides 100% Motul incluant l’huile synthétique Motul 7100, et l’huile de refroidissement. Motul est reconnu pour la fiabilité et les hautes performances de toute sa gamme de produits pour les deux-roues et sera un atout supplémentaire pour tous les modèles enduro, cross country, trial et 50cc de Sherco.

 

Partenariat Service Fill

Sherco, dont la présence internationale s’intensifie rapidement au travers de son réseau d’importateurs et de distributeurs, recommande Motul pour les produits d’entretien et de nettoyage de ses motos. Motul propose une gamme large qui permettra au pilote d’une moto Sherco d’entretenir son moteur 2T ou 4T : huile de boite de vitesse, huile moteur, huile de mélange 2T, graissage du filtre à air, nettoyage et lubrification de la chaine, liquide de frein et de refroidissement, huile de fourche et produits de nettoyage.

 

Partenariat pour l’Industrie

Les usines de production Sherco utiliseront désormais des produits du département des lubrifiants industriels MotulTech. Ces lubrifiants industriels de haute technologie seront développés et fabriqués spécifiquement pour l’usinage et la lubrification de tout l’équipement industriel.

 

L’objectif pour Sherco est de disposer d’une gamme de produits étendue et complète, adaptée à toutes les étapes de sa production. Motul, en accord avec son concept “Casted, Drilled, Filled” répond à ce besoin, avec une solution globale de la création jusqu’au produit final.

Ce partenariat se concrétise dès aujourd’hui sur plusieurs courses dans le monde des pilotes du team Sherco Factory. Sur l’ouverture du championnat d’enduro belge où Antoine Magain fera ses armes sur la 250 SE Factory et sur l’ouverture du championnat national d’enduro extrême portugais où Mario Roman sera au guidon de la 300 SE Factory, tous deux aux couleurs de Motul.

Sherco remercie tout particulièrement Pascal Tomek, Arnaud Laire et Nicolas Zaugg pour leur implication capitale dans la concrétisation de ce partenariat.

Sherco remercie Minerva Oil et son président Olivier Lafarge pour son accompagnement et pour les nombreuses années passées aux côtés de la marque.

SHERCO ENDURO TOURS : ROMANIA

On vous offre un équilibre parfait entre les tours passionnants d’aventure en Roumanie et un grand jour sur la moto, de l’adrénaline en plein air pur, des paysages étonnants et beaucoup de plaisir.

Les Motos Sherco ont été introduites sur le marché pour rivaliser au plus haut niveau dans des Enduro compétitions partout dans le monde. Elles sont équipées d’un puissant moteur et d’un châssis qui ont fait de Sherco une marque célèbre. Un tour seulement suffit pour vous transformer en un pilote « Sherco addict ».

Nous pouvons vous offrir beaucoup de sentiers de enduro pour tous les niveaux. Les voyages commencent par des tracés faciles et, étape par étape, nous augmentons la difficulté des pistes. Afin de plaire à nos clients, nous ajustons également la dificulté sur le propre style et niveau de chaque participant.

Notre aventure enduro commence au milieu du mois de Mars et dure jusqu’à la fin du mois de Novembre. Nous avons près de 9 mois pour profiter de l’aventure enduro. Nous organisons des tours courts ainsi que des tours longs (3 à 5 jours), selon les souhaits de nos clients. Une excursion d’une journée aura entre 8 et 9 heures, avec une pause déjeuner.

Pour nous, enduro signifie de l’aventure et doit être un agréable passe-temps, pour vous conduire une moto Sherco peut être un moyen de tester vos limites.

FINALE CHAMPIONNAT DE FRANCE ENDURO : DU RIRE AUX LARMES

Rendez-vous pris à Langeac en Auvergne ce week-end, pour la finale du Championnat de France d’enduro.

En Élite E1, Jérémy Tarroux se présentait au départ invaincu depuis le début de saison. Un parcours parfait jusqu’ici et un titre qui tendait les bras au pilote Tarnais.

Jérémy commence ce samedi sur les chapeaux de roues. Dès les premières spéciales, ils volent littéralement sur la piste et augmente son avance tour après tour. Tout se déroule alors pour le mieux et Jérémy file tout droit vers un 2ème titre de Champion de France avec Sherco.

Jusqu’à cette SP5, où Jordan Curvalle, témoin de la scène, raconte :  » Jérémy n’a pas vu un caillou, caché dans la poussière. Il est passé par devant et a été éjecté de la moto. Après une dizaine de seconde, il ne s’était toujours pas relevé et quand il y parvient, je le vois tituber et ne pas reprendre sa moto. J’ai compris que c’était sérieux, il a tapé fort la tête et le côté de l’épaule. Bilan, clavicule cassé en 3, pneumothorax, et un titre qui s’envole ».

Ce qui devait être un weekend de triomphe s’est transformé en mauvais rêve pour Jérémy, mais aussi pour tout le team et sa famille qui le suivait depuis son retour sur les spéciales. On rappelle que Jérémy, il y a un peu plus d’an, se retrouvait paralysé et voyait ses chances de remonter un jour sur une moto compromise. C’est à la grande surprise de tout le monde, mais surtout grâce à un travail acharné et un mental d’acier qu’il se présentait sur le Championnat de France et les classiques françaises en début d’année 2019.

Jordan, Team Manager et ami de Jérémy continue, « J’ai les boules, il était paralysé il y a un an et demi, il est revenu de loin, il a fait un boulot de fou pour revenir, il a gagné 2 classiques, 8 journées sur 8 en championnat… Il méritait ce titre, pour lui personnellement, il méritait cette récompense là. Mais ça n’enlève rien à la performance accomplie depuis son retour. »

« C’est ça le sport…..De la joie et de la tristesse…Des hauts et des bas…

Mais une adrénaline indescriptible quand tu as ça dans le sang…. ou quand tu t’occupes de « champion d’exception » !

Ce week-end encore on a connu des émotions contradictoires, une déception énorme avec la chute de Jérémy Tarroux alors qu’il menait la première journée de course…. Je retiens son retour incroyable, ces 8 victoires en E1 et ces deux scratchs « officieux » ! Oui tu nous auras fais vibrer…. Ce titre s’envole mais l’essentiel est ailleurs…. Tu as prouvé à tout le monde que tu es de retour ! Je sais qu’un Champion comme toi reviendra et pense déjà à son retour…. car tu as encore de belles choses à faire. (…) » Facebook – Jordan Curvalle – Team Manager

Comme un signe, dès le lendemain, Théo Espinasse, partenaire d’entraînement et ami très proche de Jérémy, termine sa saison en Championnat de France sur la meilleure note : il remporte une formidable victoire au scratch et en catégorie E2.

Théo réalise ici une grande performance pour sa première année avec les « grands », et nous promet une formidable année 2020. Il finira sa saison avec le mondial Enduro GP le weekend prochain à Ambert, où un titre de vice-Champion du monde Junior l’attend, puis par les ISDE au Portugal avec le Team France Junior.

Nous n’avons aucun doute sur le fait que Jérémy sera présent en 2020. Ses virages parfaits, sa technique pure et sa détermination reviendront éblouir nos yeux de passionnés d’Enduro et lui, il reviendra faire ce qu’il fait le mieux, rafler les spéciales du championnat de France Enduro, une fois de plus.